Free Gratuit MasterCard 1 Sofort-b
Plus de 100 000 clients
Livraison gratuite au delà de 70,00 €
Droit de retour de 30 jours
Assortiment Fermer
Rechercher

Quelle est la différence entre les appareils d’entraînement “actifs” et les aides “passives” telles que les orthèses anti-ronflement ou les dilatateurs nasaux ? Quelle application est la plus efficace ?

C’est vrai, vous trouverez dans notre gamme des équipements d’entraînement “actifs” avec lesquels vous pouvez obtenir un bon succès à long terme si les exercices sont effectués régulièrement (et correctement). Les entraîneurs anti-ronflement veillent à travailler contre les causes au lieu de combattre les symptômes. Le FaceFormer nécessite des exercices spéciaux, tandis que le DragonPearl entraîne les muscles de la bouche et de la gorge en le portant tout simplement. Dans ce cas, cependant, les résultats souhaités n’apparaissent souvent qu’après quelques semaines (souvent environ 6 à 8 semaines). De plus, le succès de l’entraînement au ronflement est variable et dépend de nombreux facteurs (notamment l’intensité de l’entraînement, les conditions anatomiques).

Les produits “passifs” sont des aides qui, par exemple, bloquent largement la respiration par la bouche (somnipax shield– pour le ronflement oral) ou, à l’aide d’une avancée de la mâchoire inférieure, mettent le tissu sous tension afin que le ronflement puisse être réduit ou minimisé en temps voulu (orthèses anti-ronflement telles que somnipax guard pour le ronflement de base de la langue).

En d’autres termes, ces produits anti-ronflement “passifs” combattent les symptômes du ronflement relativement rapidement, tandis que les appareils d’entraînement tendent à combattre les causes du ronflement à long terme. Bien sûr, rien ne s’oppose à ce que les deux types de thérapie soient utilisés en parallèle dans la mesure du possible – mais c’est une question de préférences personnelles et aussi une question de coût.