Free Gratuit MasterCard 1 Sofort-b
Plus de 250 000 clients
Livraison gratuite au delà de 70,00 €
Droit de retour de 30 jours
Assortiment Fermer
Rechercher
Contenu

Les applications anti-ronflement – le test [2020]

Dr. Hannes Wakonig

Dernière mise à jour le 13/10/2021

Grand test des applis anti-ronflement

Il existe aujourd’hui de nombreuses applications contre le ronflement pour Android et iPhone, mais à quoi servent-elles ? Nous avons testé pour vous plus de 15 applications. Voici notre opinion sur quelle appli peut réellement vous aider à lutter contre le ronflement.


1. Introduction – Mesurer, noyer les bruits ou s’entraîner ?

Pour notre test, nous avons identifié trois types d’applications que l’on peut trouver sur le Play Store et l’App Store.

Analyse des ronflements

Les applications qui enregistrent les ronflements et mesurent le volume sont de loin les plus importantes. Cela permet à l’utilisateur de déterminer s’il ronfle et combien il ronfle. Les applications de ce groupe (par exemple SnoreLab ou SnoreClock), que nous avons bien notées, permettent également à l’utilisateur de comparer le volume des ronflements sur plusieurs jours.

“Avec les principales applications pour le ronflement, il est donc possible d’évaluer objectivement si le produit anti-ronflement choisi aide vraiment”, explique le Dr Hannes Wakonig, expert en ronflement chez SomniShop. Il suffit de comparer le volume des ronflements en temps normal et le bruit lorsque vous utilisez un produit anti-ronflement.

Les ronfleurs peuvent également comparer ces différents remèdes contre le ronflement en peu de temps et ainsi déterminer la solution la plus appropriée pour eux. “Cette procédure est particulièrement recommandée dans les cas où l’on ne sait pas exactement quelle est la cause du ronflement. Malheureusement, c’est encore souvent le cas malgré tous les progrès réalisés dans le diagnostic du ronflement”, déclare le Dr Wakonig.

Neutraliser les bruits de ronflement

Dans le second groupe se trouvent les applications dont l’objectif est de neutraliser les bruits de ronflement avec de la musique douce ou du bruit. Il est clair que ces applications n’ont pas été convaincantes lors de notre test. Les applications qui utilisent une musique de fond agréable étaient peut-être un peu plus efficaces mais même celles-ci peuvent difficilement effacer le bruit des ronflements.

Snorefree – une approche innovante

Nous avons également testé la nouvelle application Snorefree, qui propose une formation vidéo contre le ronflement. C’est une approche prometteuse, mais qui exige une grande discipline de la part de l’utilisateur.

Volontairement exclu du test

Sont exclues de notre test les applications en anglais qui ne proposent que des sons de ronflement ou de courts articles sur le ronflement. Elles sont optimisées pour les termes de recherche courants tels que “anti-ronflement” ou “sons de ronflement”, mais n’offrent généralement pas de valeur ajoutée à l’utilisateur. En outre, ces applications sont truffées de publicités, dont certaines sont très douteuses.

En outre, nous déconseillons généralement les applications qui réveillent les ronfleurs lorsque des bruits de ronflement se produisent. Cela peut conduire à une dangereuse fatigue diurne et ne résout pas le problème. Nous n’avons donc pas testé ces applications (telles que l’application Anti-Snoring).

Nous n’avons pas non plus testé les applications comme Eversleep ou ESUN, pour lesquelles vous devez acheter un appareil supplémentaire. Nous nous sommes concentrés sur les applications qui ne nécessitent qu’un smartphone.


2. Groupe 1 : Applications d’analyse des ronflements

Tout d’abord, nous avons testé les applications qui peuvent être utilisées pour analyser les ronflements. Dans ce groupe, SnoreLab a été notre vainqueur du test.

1. SnoreLab – notre vainqueur

Valeur ajoutée pour l’utilisateur : très bonne (1.0). Très bonne analyse des ronflements. Détecte bien les éventuels ronflements et les classe très clairement en quatre catégories. Le score de ronflement permet une comparaison sur plusieurs jours. Se concentre sur les bruits les plus importants pendant la nuit – une évaluation en quelques minutes seulement (au lieu de plusieurs heures) est donc possible. Permet d’enregistrer dans un journal électronique les aides et les facteurs d’influence utilisés pour chaque nuit. Dans la version gratuite, seuls des échantillons de bruit sont enregistrés, mais c’est généralement suffisant.

Facilité d’utilisation : très bonne (1,3). Interface utilisateur très claire, attrayante et clairement structurée. Offre de nombreuses options et de bonnes informations sur les outils, même dans la version gratuite. On ne remarque que quelques erreurs de traduction occasionnelles.

Protection des données : satisfaisante (4,0). Ne nécessite pas d’adresse électronique pour commencer. Cependant, il n’y a pas de déclaration de protection des données.

Note globale : bon (1,7). Application très aboutie pour l’analyse des ronflements. Très bien adapté pour tester l’efficacité d’un produit anti-ronflement. L’impression générale très positive n’est que nuancée par l’absence de déclaration de confidentialité.

Freemium App : La version testée était la version gratuite (avec publicité dans l’application). La version payante sans publicité coûte 9,99 € dans la boutique Google Play. Elle offre des possibilités d’analyse interactive, notamment en fonction des tendances, et l’enregistrement continu des ronflements

Note sur le Google Play Store : 4,5 ; 19378 commentaires
Note sur l’Appstore : 4,6 ; 5063 commentaires

Nombre de téléchargements du Google Play Store : 1 Mio+
Nombre de téléchargements Apple Appstore : 5 Mio+ (information du développeur)

Lien de téléchargement – Google Play Store :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.snorelab.app

Lien de téléchargement – App Store :
https://apps.apple.com/fr/app/snorelab/id529443604


2ème SnoreClock

Valeur ajoutée pour l’utilisateur : bonne (2.3). Affiche le volume enregistré dans un diagramme. Les éventuels bruits de ronflement sont surlignés en rouge. Vous pouvez facilement et rapidement sélectionner n’importe quelle heure d’enregistrement grâce à un curseur. L’app évalue également le volume des ronflements à l’aide d’un score – mais celui-ci n’est pas détaillé. Malheureusement, la version gratuite ne vous permet pas de noter les facteurs d’influence ou les produits utilisés par nuit. Comparer devient donc plus difficile

Facilité d’utilisation : bonne (1.7). Design clair et efficace. Les commandes sont intuitives et l’application est clairement structurée.  

Protection des données : très bonne (1.0). Il n’est pas nécessaire de saisir une adresse électronique à l’avance. La politique de protection de la vie privée est courte et facile à comprendre.

Note globale : bon (2.0). Une bonne application pour les ronfleurs, qui est clairement structurée et offre une valeur ajoutée pour l’utilisateur.

Freemium app : La version gratuite a été testée. La version premium sans publicité avec des fonctions supplémentaires de stockage et de reporting coûte 5,99€ (Android).

Note sur le Google Play Store : 4.1 ; 3796 commentaires
Note sur l’Appstore : 4,5 ; 2 commentaires

Nombre de téléchargements du Google Play Store : plus de 500 000
Nombre de téléchargements Apple Appstore : n/a

Lien de téléchargement – Google Play Store :
https://play.google.com/store/apps/details?id=de.ralphsapps.snorecontrol

Lien de téléchargement – App Store :
https://apps.apple.com/fr/app/snoreclock-schnarchst-du/id673980122


3.  Do I Snore or Grind

Valeur ajoutée pour l’utilisateur : bonne (2.0). Détecte de manière fiable les bruits de ronflement dans notre test et peut les distinguer des bruits de fond tels que le bruit ou les voix humaines. Évalue la force du ronflement avec un score de ronflement et permet ainsi des comparaisons sur plusieurs jours. Permet également de saisir les facteurs d’influence tels que le tabagisme ou le stress ainsi que les agents anti-ronflement utilisés et ainsi de mieux comprendre les causes du ronflement par le biais de comparaisons.

Facilité d’utilisation : satisfaisante (3.0). Les instructions très détaillées sur la façon de démarrer l’application, sur la meilleure façon de placer le téléphone portable la nuit, sont un élément positif. L’application a fonctionné sans problème et sans interruption de notre système de test Android.

Protection des données : médiocre (5.0). L’application nécessite la saisie de l’adresse électronique dès le début. Il n’existe pas non plus de politique de protection de la vie privée. Cela conduit à une dévaluation dans cette catégorie.

Note globale : satisfaisant (3,0). Une application globalement utilisable, dont la valeur ajoutée est considérablement réduite par de mauvaises traductions et une protection des données inadéquate.

Classement de la boutique Google Play : 4.2 ; 3811 commentaires
Note Apple Appstore : 4.0 (1 note)

Nombre de téléchargements du Google Play Store : plus de 100 000
Nombre de téléchargements Apple Appstore : n/a

Lien de téléchargement – Google Play Store :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.bruxlabsnore&hl=de

Lien de téléchargement – App Store :
https://apps.apple.com/fr/app/do-i-snore-or-grind/id1154925543


4. Goodsomnia

Valeur ajoutée pour l’utilisateur : satisfaisante (3.0). Offre des fonctions simples d’enregistrement et d’analyse des ronflements. Les résultats sont clairement présentés.

Confort de l’utilisateur : satisfaisant (3.3). L’application est exclusivement en anglais. Clairement agencé et conçu de manière attrayante. Cependant, l’application est fortement axée sur les produits Goodsomnia et son fonctionnement occupe plusieurs points du menu.

Vie privée : médiocre (5.0). Nécessite un email et la saisie de données personnelles dès le début. On ne sait pas très bien pourquoi ils sont nécessaires pour l’analyse des ronflements. Il manque également une déclaration de protection des données.

Verdict global : satisfaisant (3.3). L’application est visuellement très attrayante, mais elle n’est pas aussi performante que SnoreLab et SnoreClock.

Freemium app : La version gratuite a été testée. La version premium (Android) avec des fonctions supplémentaires de reporting et de stockage dans le cloud coûte 1,49 € par mois.

Note de Google Play Store : 3,8 ; 74 commentaires
Evaluation Apple Appstore : 4.4 ; 7 commentaires

Nombre de téléchargements du Google Play Store : plus de 5000
Nombre de téléchargements Apple Appstore : n/a

Lien de téléchargement – Google Play Store :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.goodsomnia.android

Lien de téléchargement – AppStore :
https://apps.apple.com/fr/app/goodsomnia-lab-snore-analysis/id1389951040


5. Snoring Analyzer

Valeur ajoutée pour l’utilisateur : suffisante (4.3). Impossible de distinguer les bruits de ronflement des autres bruits de fond tels que les voix dans notre test. Permet d’accéder rapidement à certaines périodes de temps via un curseur. Les bruits sont notés en fonction du nombre de décibels. Les informations sur les aides sont parfois trompeuses, voire erronées (par exemple, on prétend qu’une mentonnière pousse la mâchoire vers l’avant – ce n’est pas vrai).

Facilité d’utilisation : satisfaisante (3.3). L’application est exclusivement en anglais. Cependant, le menu est clair et bien structuré, facile à utiliser

Protection des données : médiocre (5.0). Nécessite la saisie de l’adresse électronique au tout début. Pas de politique de protection de la vie privée.

Note globale : suffisant (4,3). L’application offre très peu de valeur ajoutée, surtout par rapport à SnoreLab et SnoreClock.

Seule la version gratuite est disponible.

Classement du Play Store de Google : 3.0 ; 52 commentaires
Nombre de téléchargements du Google Play Store : plus de 10000

Lien de téléchargement – Google Play Store :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.tcmardoc.snoringanalyzer

Lien de téléchargement – AppStore :
https://apps.apple.com/fr/app/the-snoring-analyzer/id1065508310


3. Groupe 2 : Neutraliser les ronflements

1. SleepSation

Valeur ajoutée pour l’utilisateur : suffisante (4.0). L’utilisateur peut choisir entre 6 sons de base différents (y compris les sons de la mer ou de la forêt). Le bruit de base devient plus fort lorsque le volume du ronflement augmente. Il est douteux que cette application puisse vraiment noyer les ronflements. Pour noyer le ronflement, le volume du contre-bruit doit déjà être très élevé – ce qui peut être très gênant. En outre, il faut un certain temps pour que le volume s’adapte à un ronflement soudain.

Facilité d’utilisation : très bonne (1.3). Guide de l’utilisateur simple et clair, fonction d’aide détaillée.  

Protection des données : suffisante (4.0). Il n’est pas nécessaire de s’inscrire à l’e-mail au début, mais il manque la déclaration de protection des données.

Note globale : suffisant (4,0). Approche intéressante contre le ronflement, mais nous ne sommes pas convaincus de son efficacité dans la pratique. D’ailleurs, d’autres conseils gratuits sur le sommeil offrent beaucoup plus d’options et de choix pour s’endormir.

Freemium : version gratuite uniquement disponible pendant 21 jours, après quoi la version d’achat doit être achetée pour environ 7 euros (prix pour la version Android).

Evaluation de la boutique Google Play Store : 3,6 ; 66 commentaires

Nombre de téléchargements du Google Play Store : plus de 10000

Lien de téléchargement – Google Play Store :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.sleepsation


2ème SnorEraser

Valeur ajoutée pour l’utilisateur : Médiocre (5.0). Selon l’annonce, cette application devrait aider en particulier contre les pics de fréquence soudains des ronfleurs. Il propose à cet effet quatre sons différents qui peuvent être réglés individuellement par des filtres. Une bonne idée – mais : les sons de l’application nous rappelaient la vapeur chaude et sifflante, que nous trouvions très ennuyeuse en nous endormant.

Confort d’utilisation : satisfaisant (3.0). L’application est exclusivement en anglais. Le menu est facile à utiliser, et nous avons trouvé la publicité en plein écran agaçante.

Protection des données : Satisfaisant (4.0). Il n’est pas nécessaire de s’inscrire au début, mais la politique de confidentialité est absente.

Verdict global : Médiocre (5,0). Nous doutons fort que vous puissiez vous endormir avec ce son.

Freemium : la version gratuite est limitée à environ 24 heures, après quoi vous devez acheter une version payante. Le prix est très élevé, à 35 dollars.

Classement du Play Store de Google : 3.0 ; 20 commentaires

Nombre de téléchargements du Google Play Store : plus de 1000

Lien de téléchargement – Google Play Store :
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.pulp.snoreraser

Lien de téléchargement -AppStore :
https://apps.apple.com/fr/app/snoreraser/id1205377133

Conclusion : nous doutons fortement que les applications disponibles sur le marché avec le son contre le ronflement aident vraiment. Au mieux, ils peuvent servir d’aide générale au sommeil.  

Mais vous êtes alors bien mieux avec des applications générales de sommeil. Dans notre test, nous avons trouvé les applications “Sleep sounds” et “Sleepo” . Ils offrent un bruit de fond nettement plus important, qui peut même être personalisé. Ils disposent également d’une minuterie qui veille à ce que les bruits cessent après un temps prédéfini.


4. Appli d’entraînement contre le ronflement

L’objectif de l’application “snorefree” est de ne pas seulement analyser ou noyer le ronflement, mais d’arrêter de ronfler avec l’entraînement.

Valeur ajoutée pour l’utilisateur : très bonne (1.3). Très bon entraînement individuel snorefree – une salle de gym pour les lèvres, la langue et la gorge (environ 10-15 minutes par jour). Grâce à des vidéos d’exercices, les muscles sont renforcés. Il est indiqué ici quel groupe anatomique principal s’entraîne (lèvres, langue avant ou arrière, gorge), si et quel ustensile est nécessaire, le temps d’entraînement recommandé pour l’exercice et la dernière évaluation personnelle. Les exercices peuvent être sautés à tout moment. Une fois l’exercice effectué, il peut être évalué pour adapter le plan de formation aux besoins personnels.

Dans la version gratuite, seuls 6 exercices sont disponibles. Pour débloquer plus d’exercices, snorefree doit être acheté sans limite (coût 7,50 – 9,99€ par mois)

Facilité d’utilisation : très bonne (1,3). Une interface utilisateur claire, attrayante et clairement structurée. Des vidéos et des textes descriptifs aident à réaliser l’exercice.

Protection des données : satisfaisante (3.0). Pour commencer, il faut une adresse électronique ainsi que le nom et le prénom. En outre, le sexe et la date de naissance doivent être saisis, selon les spécifications du développeur, afin d’optimiser les plans de formation individuels. La politique de confidentialité et les conditions générales sont disponibles.

Note globale : bon (1,7). La première thérapie contre le ronflement par application avec formation vidéo logopédique. L’application traite le ronflement à la racine, à savoir la faiblesse des tissus musculaires de la gorge et du pharynx. Elle est adaptée au comportement d’exercice personnel, facile et compréhensible. Une courte vidéo d’introduction réalisée par le développeur de l’application fournit également des informations sur le ronflement et explique les risques encourus. Malheureusement, il n’y a pas de preuves cliniques à ce jour sur l’efficacité des exercices contre le ronflement.

Freemium App : La version gratuite a été testée (avec seulement 6 exercices). La version payante complète coûte entre 7,50 et 9,99 € dans la boutique Google Play Store.

Note du magasin Google Play : 4,2 (19 commentaires)
Note de l’Apple Appstore : 4,2 ; 5 notes

Nombre de téléchargements du Google Play Store : plus de 1000
Nombre de téléchargements Apple Appstore : n/a

Lien de téléchargement – Google Play Store :
https://play.google.com/store/apps/details?id=me.snorefree

Lien de téléchargement – AppStore :
https://apps.apple.com/fr/app/snorefree-schnarchen-stoppen/id1447127663


5. Notre conclusion

Les applications anti ronflement peuvent-elles vraiment aider au diagnostic ?  Offrent-elles réellement une mesure de qualité et des avantages pour diagnostiquer les ronflements ? Quelle est la meilleure application anti ronflement ? Tant de questions se posent. Voici nos informations et nos conseils à ce sujet.

Les applications pour smartphone permettant de détecter et d’évaluer les ronflements ont fait leur apparition depuis déjà quelques temps. Ces applications promettent une variété de fonctions et d’informations pour l’utilisateur, qui diffèrent d’une application à l’autre.

Comment ces applications anti ronflement fonctionnent-elles ?

Un diagnostic des ronflements est effectué à l’aide de votre téléphone portable. L’appareil enregistre vos ronflements à l’aide du microphone, puis les analyse. L’application peut même donner un diagnostic provisoire si vous souffrez du syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS), car les ronflements ont, dans ce cas, un son et un rythme bien particuliers. Ces fonctions ont été reconnues par plusieurs fabricants et aujourd’hui, une large gamme d’applications répondant à ce besoin sont désormais disponibles dans l’App Store et dans le Play Store. 

Il est cependant encore trop tôt pour affirmer que ces applications anti ronflement fonctionnent réellement, car les logiciels utilisés sont très différents les uns des autres, et les données disponibles des études médicales sont encore limitées.

Les applications anti ronflement simples et gratuites

Les applications anti ronflement les plus simples enregistrent simplement tous les sons pendant la nuit. C’est généralement un moyen pour vous, ou votre partenaire, de vous convaincre que vous ronfler, plutôt qu’un moyen de diagnostic. Ces applications anti ronflement sont-elles cependant les meilleures disponibles ? La signification du diagnostic et l’avantage thérapeutique de ces applications sont en effet très faibles. Elles peuvent en revanche être utiles pour convaincre votre partenaire qu’il ronfle.

Certaines applications vont plus loin, en simulant, par exemple, le bruit d’un moustique quand elles enregistrent des ronflements. Cette perturbation a pour objectif de provoquer un changement de position chez la personne qui ronfle, et d’interrompre ainsi le ronflement.

Les applications anti ronflement plus complexes

Il existe aussi des applications plus élaborées qui utilisent des logiciels sophistiqués pour analyser les sons du ronflement. Ils évaluent la fréquence, la durée et le rythme des ronflements, et sont programmés pour reconnaître les schémas caractéristiques des ronflements typiques du syndrome d’apnée du sommeil. Au réveil, vous pouvez consulter l’analyse de la nuit, et un “diagnostic” possible de vos ronflements. L’efficacité des fonctions de ces applications anti ronflements n’est néanmoins pas optimale. En effet, d’une part, d’autres bruits nocturnes qui ne sont pas associés au ronflement peuvent être enregistrés pendant la nuit. D’autre part, le bruit de ronflement seul n’est pas un paramètre suffisant pour diagnostiquer le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS). 

Les fabricants d’objets électroniques sortent des smartphones de plus en plus puissants, avec des microphones plus sensibles et de meilleurs logiciels d’analyse sonore. Il est donc fort probable que, dans un futur proche, des applications soient développées pour remplacer les dispositifs de dépistage portables du diagnostic de l’apnée du sommeil SAOS.

Les applications actuellement disponibles peuvent toutefois vous aider à déterminer le type de ronflement dont vous souffrez, et à décider s’il est judicieux d’aller consulter un médecin.

Guide d’achat pour orthèses anti-ronflement

Conseils sur les précautions à prendre pour l’achat d’une gouttière anti-ronflement. Nous présentons ici différents modèles et approches techniques.

Lire davantage

Guide d’achat écarteur nasal

À quoi devez-vous faire attention lorsque vous achetez ? Nous vous présentons ici l’écarteur nasal, le dilatateur nasal et le clip nasal.

Lire davantage

Guide d’achat thérapie positionelle

Donne des conseils avant l’achat d’un appareil de thérapie positionnelle comme les gilets ou les sacs à dos anti-ronflement.

Lire davantage

Dr. Hannes Wakonig

Directeur général

Hannes Wakonig vient du département marketing et finances et a travaillé auparavant dans le domaine de la technologie médicale. Il est co-fondateur et directeur général de SomniShop (health.On Ventures GmbH) et d'AescuBrands.

Publié le

Annonce

Guide GRATUIT