Free Gratuit MasterCard 1 Sofort-b
Plus de 250 000 clients
Livraison gratuite au delà de 70,00 €
Droit de retour de 30 jours
Assortiment Fermer
Rechercher
Contenu

Difficultés à respirer par le nez : les solutions

Dr. Jan Wrede

Dernière mise à jour le 03/08/2020

L’apparition des ronflements peut avoir différentes causes. Une respiration nasale fonctionnelle et fluide est une condition préalable à une nuit sans ronflement. Si vous avez des difficultés à respirer par le nez, si vos voies nasales sont rétrécies ou déformées, cela peut causer les bruits gênants que nous connaissons tous. Nous présentons différentes approches pour remédier aux ronflements, des dilatateurs de narines aux bains de nez.


Pourquoi a-t-on des difficultés à respirer par le nez ?

Si le nez est rétréci ou obstrué, par exemple en raison d’un gonflement de la muqueuse dans le cas d’un rhume classique ou d’une caractéristique anatomique telle que des polypes, des cornets nasaux élargis ou un septum nasal, la résistance des voies respiratoires augmente. En d’autres morts, on a du mal à inspirer et à expirer. Les obstacles et les rétrécissements entraînent des turbulences dans le flux d’air respiratoire, qui font ainsi vibrer les tissus environnants. Physiquement, ce mécanisme est comparable à celui d’une vanne d’air comprimé qui siffle.


Les conséquences d’une respiration nasale difficile

Dans de nombreux cas, une respiration nasale perturbée n’est pas la cause directe du ronflement, mais un facteur important. Lorsqu’une personne a des difficultés à respirer par le nez pendant son sommeil, elle passe inconsciemment à la respiration par la bouche. Cependant, cela favorise le ronflement oral, c’est-à-dire le ronflement, dans lequel le flux d’air respiratoire provoque la vibration des tissus du palais. La respiration par la bouche est non seulement gênante à cause du bruit, mais elle augmente également la probabilité d’infections, car le nez ne fonctionne pas correctement. Les bactéries et les virus présents dans l’air sont inhalés sans filtration dans les poumons, favorisant donc les infections.

Vous devez donc vous assurer que le nez n’est pas obstrué, afin d’assurer une respiration sans difficulté par le nez. Il existe différentes solutions pour cela.


Les solutions contre les difficultés à respirer par le nez

Spray nasal : xylométazoline

La xylométazoline, une substance utilisée dans les sprays nasaux, peut apporter un soulagement à court terme. Elle est souvent utilisée en cas de rhume.

La xylométazoline provoque une contraction des petits vaisseaux sanguins dans la muqueuse nasale, ce qui la fait désenfler. Ainsi, le nez n’est plus bouché, et la respiration est facilitée. Toutefois, il ne faut pas utiliser ces sprays nasaux plus longtemps qu’une semaine, car ils dessèchent la muqueuse et créent une dépendance. Il existe des alternatives au sel de mer ou aux huiles essentielles, qui devraient également décongestionner la muqueuse, et qui ne présentent pas de risque. Toutefois, il existe peu d’études scientifiques sur leur efficacité contre les ronflements.


Douche nasale

Les douches nasales aident à évacuer les sécrétions nasales en excès de la cavité nasale, surtout en cas de rhume. L’utilisation de sels dans l’eau a également pour but de réduire le gonflement de la muqueuse.

L’embout de la douche nasale est inséré dans l’une des narines. L’eau entre par une narine, et doit ressortir par l’autre. Le mucus qui obstruait le nez est éliminé. Par ailleurs, les rinçages nasaux aident également les personnes allergiques au pollen pendant la saison pollinique. Ainsi, vous n’aurez plus de difficultés à respirer par le nez.


Bandelettes nasales

Les bandelettes nasales se collent sur les arrêtes du nez et élargissent doucement les narines de l’extérieur. Les voies respiratoires, plus particulièrement les entrées du nez (atrium nasal), sont maintenues ouvertes.

Il y a quelques années, les bandelettes nasales étaient très populaires auprès des joueurs de foot, qui les portaient pendant les matchs. Il a été en effet prouvé scientifiquement qu’une meilleure respiration nasale permet une amélioration des performances allant jusqu’à 30 %


Dilatateurs nasaux / cônes nasaux

Les dilatateurs nasaux,ou cônes nasaux servent à dilater les narines et à les maintenir ouvertes. Contrairement aux bandelettes, ils agissent de l’intérieur. Il existe plusieurs types de dilatateurs nasaux. Les plus répandus sont ceux en forme d’aile et en forme de tube. Il existe aussi des formes et combinaisons spéciales, comme la forme de l’ancre.

Les dilatateurs nasaux, ou écarteurs de narines, peuvent aussi soulager les personnes souffrant d’allergies. Il existe des écarteurs nasaux spéciaux contenant un filtre en mousse, qui filtre l’air inspiré. Celui-ci réduit l’exposition au pollen, à la poussière de la maison et aux poils d’animaux, qui peuvent dessécher et irriter les muqueuses du nez.


Un stent pour le nez

AlaxoLito est un stent conçu pour le nez. Les stents, ou endoprothèses, sont principalement utilisés en chirurgie du cœur pour ouvrir les artères bouchées. Ils consistent en une fine grille de métal de forme tubulaire qui étire ou élargit délicatement le vaisseau sanguin, en exerçant une pression contre sa paroi.

L’AlaxoLito est bien sûr plus gros que les stents pour le cœur, mais son principe est le même. Une fois inséré dans le nez, le maillage en métal s’élargit et écarte les voies respiratoires nasales. L’AlaxoLito peut être placé dans le nez par l’utilisateur et retiré le matin. Cet outil est particulièrement indiqué en cas de cornets nasaux trop larges.


Intervention chirurgicale

En cas de conditions anatomiques particulières au niveau du nez, une opération peut supprimer les difficultés à respirer par le nez, et ainsi les ronflements. Il s’agit par exemple de corriger une déviation de la cloison nasale ou de retirer des polypes. Toutefois, un médecin ORL expérimenté doit vous conseiller et vérifier soigneusement si une opération est indiquée dans votre cas et si elle peut remédier aux ronflements.

Souvent, l’opération peut être un succès sans pour autant éliminer les ronflements. Cela s’explique par le fait que souvent, les difficultés à respirer par le nez ne sont qu’une des diverses causes des ronflements. Voilà pourquoi le fait d’améliorer votre respiration nasale n’est qu’une première étape en vue d’une solution durable. L’opération chirurgicale peut aider, mais elle doit s’accompagner d’autres mesures.

Guide d’achat écarteur nasal

À quoi devez-vous faire attention lorsque vous effectuez un achat ? Nous vous présentons ici l’écarteur nasal, le dilatateur nasal et le pince-nez.

Lire davantage

Dr. Jan Wrede

Médecin, Berlin

Jan Wrede travaille comme médecin à Berlin. Il a étudié la médecine humaine à la FAU Erlangen-Nuremberg et à l'Université Semmelweis de Budapest. Il a écrit de nombreux articles scientifiques durant ses études, notamment sur le ronflement.

Publié le

Annonce

Guide GRATUIT